Historique de l'Association

L’Association Les Foyers Matter, reconnue d’utilité publique, est née en 1982 de la fusion de deux associations, toutes deux d’inspiration protestante : les « Œuvres Etienne MATTER » fondées à la fin du 19ème siècle et « le Foyer du jeune libéré » fondé en 1960.

L’Association a pour objet la protection, l’accompagnement et  la réinsertion dans la société de personnes mineures ou majeures, en grande fragilité sociale. Elle privilégie cependant l’action en faveur des mineurs  qu’ils soient placés judiciairement ou administrativement sans exclure la demande volontaire, et l’action en faveur des majeurs  qu’ils soient en probation, sortants de prison ou requérants volontaires. 

 

Chacune des associations d’origine a été créée par des hommes chez qui des drames personnels avaient fait naître de véritables vocations humanistes.

 

Etienne MATTER, dont l’association actuelle a conservé le nom, était un industriel alsacien dont la vie fut bouleversée par le décès de sa jeune épouse. Il renonça à son entreprise et voulut changer de route. Il trouva un appui moral auprès du pasteur de sa paroisse et des dirigeants de l’Armée du Salut : c’est sur leur incitation qu’il se consacra à l’accueil et à l’hébergement des sortants de prison. 

Bénévole actif au sein de la Croix Bleue, il fit de la lutte contre l’alcoolisme, fléau majeur à l’époque, un des axes majeurs de son action.

Etienne Matter créa la première institution d’assistance par le travail fondée en France : « Maison hospitalière pour les ouvriers sans asile et sans travail »  rue Fessart à Paris.

 

En 1895, à son initiative, fut également créé le « Patronage des jeunes garçons en danger moral » qui consistait en des placements familiaux pour des mineurs délinquants ou en difficulté sociale : ces placements furent organisés en milieu rural dans l’Ardèche et dans la Drôme. 

C’est ainsi qu’est né le « Patronage des Jeunes Garçons » à Sauzet dans la Drôme qui deviendra la Maison d’Enfants à Caractère Social « Le Foyer Matter Montélimar ».

 

Les œuvres Etienne Matter furent présidées par Henri Donnedieu de Vabres, magistrat, contributeur de l’ordonnance du 2 février 1945 relative aux mineurs délinquants.

 

Son fils, Jean Donnedieu de Vabres, conseiller d’état, fut également président de l’Association les Foyers Matter de 1987 à 1996.

 

Le « Foyer du jeune libéré » fut créé sous l’impulsion du Pasteur Ernest UNGERER dont la vocation prit naissance dans le camp de concentration de Dora, en Allemagne, où il avait été déporté. A la suite d’une évasion manquée, il fut sauvé par un autre déporté qui, au péril de sa propre vie, vint à son secours. Ernest UNGERER apprit alors que celui qui l’avait sauvé était un délinquant de droit commun, condamné à une lourde peine. Il fut ainsi convaincu qu’il existait chez tout homme, quel que fut son passé, une chance de sortir de la déchéance. 

 

Après son retour de déportation, le Pasteur UNGERER se consacra à l’Aumônerie des prisons, service de la Fédération Protestante de France, puis à partir de là, créa « le Foyer du jeune libéré » d’où furent issus les deux établissements d’Alésia et de Créteil destinés à accueillir et à accompagner des hommes majeurs sortants de prison et sous main de justice.

Le Foyer d’Alésia, l’un des premiers Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale en chambres individuelles fut inauguré en 1967 par Madame Simone Veil, magistrate, et alors directrice de l’administration pénitentiaire.

 

A la suite de la création du Foyer d’Alésia, l’Association du Foyer du Jeune Libéré a développé, en 1980, sur la commune de Créteil dans le Val de Marne, un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale en « structure éclatée » en appartements. 

 

C’est alors que les deux associations ont fusionné et pris le nom de « FOYERS MATTER »

 

En 1998, dans la Drôme, Le Foyer Matter Montélimar, reprend, à la demande du conseil général, une partie de l’activité de la Maison d’Enfants Saint-Just située à Montélimar. Ce rapprochement est à l’origine d’une nouvelle activité, le suivi de mineurs au domicile parental accompagné d’une activité à la journée. Cette activité est assurée depuis 2007 par le Service Alternatives.

 

A partir de l’année 2007, la situation budgétaire des CHRS, Alésia et Créteil, devient de plus en plus difficile, les contributions publiques étant en forte et constante baisse; l’Association est contrainte’ dans un premier temps, de céder l’activité du Foyer de Créteil  à l’Association ARAPEJ.

Les difficultés budgétaires s’amplifiant également pour l’établissement de Paris, avec des réductions drastiques allant jusqu’à près de 20% du budget de fonctionnement, l’Association décide un partenariat avec l’Association APCARS qui reprendra en 2015 l’activité du Foyer d’Alésia dont l’immeuble sera vendu.

 

Une page se tourne avec la cession du Foyer d’Alésia, cependant l’Association poursuit son activité et son développement dans les deux domaines qui sont les siens : la Protection de l’Enfance et la réinsertion des personnes en difficulté sociale et sous main de justice. 

Si vous souhaitez en savoir beaucoup plus sur l'HISTOIRE des Foyers Matter

Ainsi, en 2014, l’Association reprendra l’activité de la Maison d’Enfants à Caractère Social « Foyer Educatif Romanais » située à Romans dans la Drôme : il sera procédé à la fusion absorption de l’association gestionnaire de cet établissement. Le F.E.R. est présent au sein de l'Aide Sociale à l'Enfance de la Drôme depuis 1968. son histoire ne commence pas avec les Foyers Matter...Le F.E.R...

Les années 2014 et 2015 verront l’émergence, à Lyon, du programme Devenirs-Matter , prévoyant  l’accueil, le suivi, la réinsertion et  l’orientation professionnelle , de personnes sous main de justice qui pourront être hébergées en appartements ou simplement accompagnées sans hébergement.

En 2016, un agrément de la Direction de la Cohésion Sociale du Rhône et une convention signée avec le Service de Pénitentiaire d’Insertion et de Probation du Rhône auront permis le démarrage de cette activité. 

 

 

Forte de l’impulsion donnée par ses « pionniers créateurs » que furent Etienne Matter et Ernest Ungerer, l’Association « les Foyers MATTER » entend rester fidèle à l’esprit qui a animé de tels hommes. 

 

Aujourd’hui, l’Association doit continuer d’évoluer pour poursuivre sa mission.

La diminution des budgets publics l’amène à rechercher des partenariats privés.

Dans ces contextes, elle se doit également de continuer à mobiliser ses salariés qui interviennent sur le terrain dans des conditions quotidiennement difficiles.

Elle se doit également de structurer l’intervention des bénévoles en son sein.

Des bénévoles, qui outre les administrateurs, apportent déjà leur contribution dans l’action au quotidien du Programme Devenirs-Matter à Lyon.

© Les Foyers Matter 2018

Le Foyer  Educatifs Romanais- Matter F.E.R.

5, rue louis le Cardonnel

26100 Romans sur Isère

Tél : 04 75 02 67 98

Fax : 04 75 05 21 60

e-mail : f-e-r@wanadoo.fr

Les Foyers Matter Montélimar

Siège administratif

53, Place du Fust - CS 70173

26204 Montélimar cedex

Tél : 04 75 92 08 20

Fax : 04 75 92 08 29  

e-mail : matter.montelimar@wanadoo.fr

Le Programme Devenirs-Matter

7 rue Marc-Antoine Petit, 69002 Lyon !

Tél : 06 37 72 79 96

Bénévoles: 07 84 15 92 21

e-mail :programmedevenirs@lesfoyersmatter.fr.

  1. SNCF gare Perrache ​​               10'

  2. Métro ligne A Perrache           10'

  3. Tram T1  Arrêt Suchet              5'